Comment réduire les risques de cancer ?

Vous voulez tout faire pour que votre chien ne tombe pas malade, notamment s’il s’agit d’une race à risque ?  Voici quelques mesures concrètes que vous pouvez prendre pour garder votre animal de compagnie en bonne santé.

Chiens stérilisées

Les chiennes stérilisées avant leurs premières chaleurs ont une énorme protection contre le cancer plus tard dans la vie. Pour les mâles, la stérilisation élimine le risque de cancer testiculaire. Cependant, les preuves actuelles sont indécises en ce qui concerne la protection contre le cancer de la prostate.

Une alimentation saine

Tout d’abord, soyons clairs : il n’y a pas de régime alimentaire qui préviendra le cancer. Cependant, une bonne nutrition aide à nourrir le système immunitaire de l’organisme et renforce ses défenses. Les antioxydants sont particulièrement importants ; ils éliminent les radicaux libres nocifs qui causent des mutations cellulaires. Fournir un régime riche en vitamine E pour encourager la décomposition des radicaux libres est une précaution raisonnable.

De plus, le fait d’être pointilleux au sujet des agents de conservation artificiels, des couleurs et des saveurs qui entrent dans la bouche de votre animal est une bonne façon de réduire le contact avec les carcinogènes comestibles.

Réduire les risques identifiables

Un chien à poil blanc et au nez rose risque d’avoir des coups de soleil et de développer un cancer de la peau. C’est un risque parce que le chien n’a pas le pigment protecteur de mélanine. Si vous possédez un animal de compagnie à pelage fin ou à peau claire, gardez-les à l’abri du soleil : Utilisez un écran solaire adapté aux animaux de compagnie, des T-shirts qui protègent contre les rayons UV et offrent beaucoup d’ombre.

De plus, évitez de laisser votre animal dans la cour par une journée chaude et ensoleillée.

Vigilance et visites chez les vétérinaires

Lorsqu’ils sont détectés précocement, la plupart des cancers ont de bien meilleures chances de traitement et de guérison. Par exemple, la majorité des petites tumeurs  peuvent être enlevées avec succès avec de larges marges lorsqu’elles sont repérées tôt. Cette même tumeur, lorsqu’on la laisse croître, peut avoir déjà ensemencé des cellules cancéreuses au moment de la chirurgie.

Vérifiez le corps de votre animal chaque semaine. Soyez à l’affût de nouveaux bosses et bosses. Au minimum, prenez une photo sur votre téléphone et notez la taille exacte de la masse. Toute bosse devrait être vérifiée par un vétérinaire.

Mais si vous décidez d’attendre, il est essentiel de surveiller les choses. Vérifiez de nouveau la masse à intervalles réguliers, en étant attentif à l’augmentation de la taille, à la rougeur, au changement de caractère ou à l’étalement.

Signes que votre animal de compagnie devrait voir le vétérinaire

Si votre vétérinaire reçoit un diagnostic de cancer, surtout lorsqu’il est dépisté tôt, il y a beaucoup à faire. La pire décision est d’espérer que le problème disparaîtra de lui-même et de laisser passer un temps précieux.

À la maison, soyez attentif aux signes généraux, tels que :

  • Une masse en croissance, changeante ou d’apparence anarchique.
  • Un ventre gonflé
  • Difficulté à respirer
  • Un manque d’énergie ou d’appétit
  • Augmentation de la soif
  • Boitement ou raideur
  • Un changement de comportement, en particulier un manque d’intérêt pour les promenades ou le jeu.

Ce sont tous les pointeurs que votre animal a besoin de voir un vétérinaire. Un diagnostic rapide peut faire toute la différence.

J’aimerais pouvoir suggérer un moyen absolu pour protéger votre animal de compagnie contre le cancer. Malheureusement, ce n’est pas possible. Qu’il s’agisse d’une bonne alimentation ou d’un contrôle hebdomadaire, les choses simples font une différence, alors ne vous découragez pas – soyez plutôt proactifs contre le cancer.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *